11/10/2018

Transport sanitaire : Manifestation des ambulanciers à Lyon

Depuis le 1er octobre, la facturation des transports médicalisés change, que ce soit en ambulance, VSL ou taxi conventionné. Opposés à ce nouveau fonctionnement, qui impose des appels d'offres par les établissements de santé, les ambulanciers ont organisé plusieurs manifestations dans le Rhône, notamment à Lyon. Ils ont bloqué la circulation à plusieurs endroits (périphérique) avec leurs véhicules. En effet, les gérants d'ambulances craignent de voir leur marge affaiblie par ce nouveau système, qui donnerait l'avantage aux grands groupes et à leur plus grande force de négociation, aux dépens des petites structures familiales. Malgré un prix croissant de l'essence, les sociétés n'ont pas assisté à une revalorisation tarifaire de la part de l'Etat. Cette nouvelle loi a pour objectif de réduire les dépenses de la Sécurité Sociale en transport sanitaire, et de responsabiliser les établissements de santé à ce sujet en leur donnant la main sur leur budget transport. Face à ce transfert des dépenses, les sociétés de transport préconisent les regroupements. Autre point remis en question par cette loi : le libre choix du patient. Jusqu'à présent, chaque patient a le droit de choisir son transporteur. Mais ces appels d'offre, mettant le tarif au coeur de la sélection du transporteur, seraient difficilement compatible avec le libre choix du patient.